AU FIL DES MOTS à Chavagnes-en-Paillers

AU FIL DES MOTS à Chavagnes-en-Paillers

Avril 2019

 

Jeudi 18 avril

 

 Texte n.1

La sérendipité

 

C'est la disposition à faire des découvertes inattendues, accidentelles et fortuites, alors que vous n'étiez absolument pas en train de les chercher. Le terme provient d'une légende située à Serendip, ancien nom de l'île de Ceylan, où un chameau fut retrouvé grâce à l'ouverture d'esprit des voyageurs interrogés, qui se servirent de leur curiosité pour poser des questions au propriétaire de la bête.

Pour mémoire, c'est ainsi que Christophe Colomb a découvert l'Amérique, Fleming la pénicilline, Pasteur les vaccins et les sœurs Tatin la célèbre tarte... À plus petite échelle, vous avez sans doute fait l'expérience de surfer sur Internet de sites en sites sans motif particulier, pour tomber sur un sujet qui vous passionne et change votre état d'esprit. Vous pouvez faire de même en rencontrant de nouvelles personnes, en assistant à des conférences, en choisissant un film ou un programme télévisé dont le genre ne vous est pas familier, etc.

Dr Frédéric Saldmann

(Prenez votre santé en main)

 

Texte n.2

  

Un train peut en cacher un autre

 

Sur une place londonienne dûment clôturée pour la circonstance, de nombreux badauds se sont agglutinés pour regarder un spectacle des moins banals: sur un circuit composé de deux rails parallèles en fonte circule une machine bizarroïde qui crachote par sa haute cheminée une fumée gris-noir. Moyennant finance, tout un chacun peut s’installer à bord des chariots qu’on lui a accolés. Nous sommes au début des années mille huit cent et cette attraction attirera moult curieux pendant deux mois. Son astucieux inventeur, qui a placé sur quatre roues la machine à vapeur imaginée par Denis Papin et perfectionnée plus tard par James Watt, espère trouver grâce à ce prototype des investisseurs susceptibles de financer ses recherches. Mais vu les défaillances des rails, il ne convainc personne. À Stephenson reviendra, une décennie et demie plus tard, l’insigne honneur de faire circuler le premier chemin de fer avec voyageurs qui rendra caducs les convois à traction hippomobile.

Un bon demi-siècle plus tard, les nombreuses améliorations que des ingénieurs hors pair ont apportées au train en ont fait un moyen de locomotion sûr, mais des plus inconfortables, tant on y est ballotté. Un industriel belge se met alors à rêver d’un train grand luxe traversant l’Europe de Paris à Constantinople, qui offrirait un hôtel roulant à de richissimes voyageurs. Il s’attelle à la tâche et conçoit, en s’inspirant du fabricant américain Pullman, des wagons-lits formés de compartiments convertibles le jour en salons cosy. Il imagine aussi un wagon-restaurant richement décoré de marqueterie (marquèterie), de velours et de maroquin où l’on servira une cuisine raffinée. Inauguré en mille (mil) huit cent quatre-vingt-trois, l’Orient-Express, ce train de légende, vivra son apogée pendant les années folles, vêtu de sa livrée bleu et or, avant de quitter la scène voilà quelque trente-cinq ans.

Dictée Tribune de Genève 25 avril 2012

 

agglutinés : les verbes agglutiner, aggraver et agglomérer prennent

deux g à la différence des autres verbes commençant par la même syllabe

des moins banals : ici banals est au pluriel parce qu’il se rapporte à un nom. Quand il se rapporte à un verbe, l’adjectif se met au singulier, comme dans c’est des moins banal. On raisonne de la même façon avec des plus des plus des plus des plus

gris-noir : deux véritables adjectifs de couleur employés ensemble sont séparés par un trait d’union. Pas de trait d’union en revanche si on écrit gris clair car clair est une nuance de gris

les années mille huit cent les années mille huit cent : ce ne sont pas mille huit cents années mais les années mille huit centièmes

L’astucieux ingénieur : Il s’appelle John Trevithick et imagine en 1801 un véhicule à vapeur circulant sur route, mais non rentable par rapport à une calèche. En avance sur son (1771-1833) temps, il aimerait créer un réseau ferroviaire, mais son prototype circulant à Londres en 1808 n'intéresse aucun investisseur. Il abandonne tout et mourra dans la pauvreté alors que ses idées seront reprises par d’autres

Stephenson : En 1825, il met au point une locomotive pour le transport des (1781-1848) marchandises avec un wagon de voyageurs (des musiciens pour l’inauguration) et, en 1830, un

train de voyageurs qui relie Liverpool à Manchester

L’industriel belge s’appelle Georges Nagelmackers. Il a créé la Compagnie internationale des wagons-lits, l’Orient-Express et le Transsibérien. Ses wagons-lits avaient un couloir (1845-1905) latéral.

George Pullman: ingénieur américain (1831-1937) qui a imaginé les tout premiers wagons-lits. La nuit, ceux-ci étaient composés de lits répartis dans deux rangées de loges de part et d’autre d’un couloir central. De jour, les lits étaient transformés en sièges rembourrés.

cosy : invariable

Orient-Express: La liaison directe Paris-Constantinople sera véritablement établie en 1889. Auparavant, le mauvais état des rails obligeait les voyageurs à prendre un autre train puis un bateau entre Bucarest et Constantinople.

Bleu et or: invariable car le train est de deux couleurs. Des vêtements bleus et or signifierait qu’il y a des vêtements bleus et des vêtements or.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



24/04/2019
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres