AU FIL DES MOTS à Chavagnes-en-Paillers

AU FIL DES MOTS à Chavagnes-en-Paillers

1578 - Orthographe d'un poème de Ronsard

Orthographe du 16ème siècle : Ronsard comme exemple

Voici un poème de Ronsard publié en 1578.  L'invention de l'imprimerie a bouleversé le système de l'orthographe hérité du Moyen-Age : il faut être désormais plus rigoureux qu'avec l'écriture manuelle. Mais les éditeurs ne sont pas toujours d'accord entre eux. L'orthographe se cherche encore ! Voilà donc les solutions adoptées par cet imprimeur.

 

Sujet du poème : Ronsard veut faire la louange de Cassandre dont la beauté l'a ébloui. Mais il est tellement bouleversé qu'il n'y arrive pas. Il en devient comme bègue et sa voix ne sort pas. L'écriture est comparé au chant, d'ailleurs les poèmes de Ronsard étaient chantés. Pour résumer, il écrit ce poème pour dire qu'il n'y arrive pas.

 

Consulter une "traduction" claire en dessous.      Chercher les différences avec l'orthographe d'aujourd'hui.

 

Ronsard à Cassandre.jpg

 

 

Il s'agit d'un sonnet et les 4 strophes sont ici respectées

 

J'ai tenté mille et mille fois

De fredonner (chanter) sur les nerfs (cordes) de ma lyre (de chanter en m'accompagnant d'un luth par exemple)

Et d'écrire sur la  blancheur de cent feuilles de papier

Le nom qu'Amour (le dieu Amour) a planté dans mon coeur.

 

Mais tout de suite, je suis épouvanté

Car, étonné, (= comme frappé par le tonnerre) je me retire sans chanter

Ce beau nom qui me martyrise l'esprit,

Car je suis brusquement tourmenté  par cent fureurs. (=je deviens très agité)

 

Je suis semblable à la Prêtresse folle

Qui devient bègue et perd la voix et la parole

Sous l'influence du dieu qui lui brouille le sein.

 

Aussi brouillé de l'amour qui me touche,

Fou et bouche bée, je ne fais qu'ouvrir la bouche,

Et, sans parler, ma voix se perd en vain (J'en perd la voix)

 

 

A noter que la ponctuation ne ressemble pas à la nôtre : elle correspond le plus souvent au rythme de la parole et aide à bien dire le texte. A notre époque, c'est plutôt la syntaxe grammaticale qui impose les signes de ponctuation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



02/09/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres